Petit geste… Grands effets !

Petit geste… Grands effets !

Comme chaque année en novembre, les membres de la régionale Ecolo Charleroi Métropole sont allés à la rencontre des citoyens et leur ont offert un arbuste fruitier.

Par cette action, Ecolo entend sensibiliser la population à une autre vision de l’agriculture, une agriculture durable basée sur les circuits-courts et la production locale. Un circuit court, c’est un mode de production et de commercialisation de l’alimentation qui vise à rapprocher le producteur du consommateur. Un chemin plus direct dans lequel tout le monde y gagne.

  • L’ÉCONOMIEUne production locale et diversifiée qui assure un revenu décent au producteur et un juste prix au consommateur.

  • LA SANTÉUne alimentation saine et savoureuse, diversifiée et de qualité.

  • L’ENVIRONNEMENTUn impact réduit sur le transport, et du soutien à la biodiversité.

  • LA CONVIVIALITÉDe nouvelles formes de dialogue et de solidarité, de la transparence et de la confiance.

Soutenir les circuits courts, c’est une démarche simple avec de grands effets et c’est aussi facile que de planter un arbuste !

Fête “Thé” Mères 2018 – Prends soin de toi !

Fête “Thé” Mères 2018 – Prends soin de toi !

A l’occasion de la fête des mères, Ecolo Charleroi Métropole et le groupe femme étaient sur le terrain dans les communes de Charleroi, Châtelet et Courcelles.

Nous aurions pu choisir de faire part de nos revendications sur l’égalité des salaires, le partage des tâches ménagères, le respect des femmes.

Nous avons plutôt décidé d’offrir à nos concitoyennes un moment de pause, de détente et de relaxation. Elles ont donc reçu à cette occasion un sachet de thé produit par la coopérative 1336.

(Pour en savoir plus sur cette coopérative c’est par ici : Coopérative 1336)

Marine Biset, Christophe Cornu et Aubry Mairiaux

Coprésidents régionaux

Actions Générations Elles – Photomaton Mars 2018

Actions Générations Elles – Photomaton Mars 2018

Le respect des droits des femmes, ça compte !

En mars, Ecolo Charleroi Métropole, à l’initiative du groupe femme, avait mis à votre disposition un photomaton dans différentes communes de l’arrondissement.

L’idée était simple : créer un slogan en faveur du droit des femmes et vous laisser photographier. Le moins que l’on puisse dire c’est que vous vous êtes prêtés au jeu.

 

Marine Biset, Christophe Cornu et Aubry Mairiaux

Coprésidents régionaux

Ecolab Mobilité – La mobilité de demain, allons-y ensemble !

Ecolab Mobilité – La mobilité de demain, allons-y ensemble !

La façon de nous déplacer aujourd’hui nous conduit dans une voie sans issue. Entre immobilisme, pollution de l’air, émissions de gaz à effet de serre et nuisances par le bruit, le bilan n’est guère réjouissant !

Heureusement, les temps changent ! Le tout à la voiture séduit de moins en moins, tandis que chaque jour apparaissent de nouvelles formes de déplacement. Place donc à la créativité et à l’efficacité ! La mobilité de demain sera forcément partagée et se basera sur une combinaison de modes de déplacement.

Les écologistes proposent d’entrer dans une nouvelle ère des déplacements qui fait la part belle à la mobilité douce, aux transports en commun, aux infrastructures « zéro émission » et aux nouveaux véhicules. Où le partage est au cœur de nos déplacements quotidiens ! Ils feront des propositions concrètes et novatrices en ce sens lors de leur Ecolab consacré à la mobilité.

La journée complète sera dédiée à notre mobilité de demain en passant par plusieurs moments : l’Ecolab en tant que tel dès 9h du matin, des démonstrations de transports alternatifs sur le temps de midi et une Visite de Charleroi à pied et à vélo l’après midi.

Autour de ce moment particulier, Ecolo Charleroi-Sud-Hainaut s’est lancé dans un travail de recensement des points verts (les initiatives mobilité d’avenir) et des points noirs (les situations problématiques en termes de mobilité aujourd’hui) de la région. Pour réaliser cette carte, Ecolo lance un large appel à contribution des citoyens pour qu’ils partagent leurs expériences et leurs constats.

Les points verts et noirs de la mobilité de Charleroi-Sud Hainaut

 

Quand ? Samedi 23 septembre dès 9h00

Où ? Quai 10 – Salle Sambre, Quai Arthur Rimbaud 10 à Charleroi.

Au programme ?

9h-12h – Ecolab

L’Ecolab est un moment de partage et de réflexion, de construction de l’avenir. Pour permettre ce travail, Ecolo a invité un spécialiste de la question pour faire le point sur la situation actuelle et ensuite 2 panels de 4 personnes investies dans le monde de la mobilité pour imaginer demain avec les citoyens présents.

12h – Drink

Un verre sera offert aux participants à la matinée.

11h-14h – Démonstrations

Il sera possible de tester différents modes de transport alternatifs, notamment électriques, de manière ludique autour du Quai 10.

13h30-15h30 – Visite de Charleroi à pied et à vélo

Les militants Ecolo de la ville de Charleroi proposent une visite passionnante de Charleroi pour vous montrer toutes les facettes des enjeux de mobilité de la ville : voie d’eau, chemin de fer, métro du futur, grands axes d’entrée de Charleroi.

Cette visite peut se faire à pied et en vélo pour découvrir tout le potentiel d’une mobilité du XXIe siècle respectueuse du climat et de la tranquillité des habitants, tout en créant des emplois.

Cyclistes et piétons apprécieront la fluidité des déplacements et se feront une idée concrète des points forts et des points faibles de ces modes de déplacement dans la ville.

Pour les cyclistes

2 heures de découverte à un rythme très détendu et familial, avec plusieurs arrêts pour vous présenter le potentiel de mobilité et une petite pause détente dans un quartier en devenir de Charleroi.

  • Départ à 13h30 devant le Quai 10
  • Distance de 20 kilomètres environ
  • Accessibilité aisée, vélo électrique autorisé
  • Stationnement U métallique en voirie pour fixation avec cadenas
  • Ravitaillement plus ou moins à mi-parcours.

Pour les piétons

1 heure et demie à la découverte des points verts et des points noirs de la mobilité piétonne carolorégienne.

  • Départ à 13h30 devant le Quai 10
  • Distance environ 5 kilomètres
  • Accessibilité plus ou moins aisée.

Au plaisir de vous y retrouver !

 

Christophe CORNU, Aubry MAIRIAUX et Isabelle MEERHAEGHE

Francis BISET, Marine BISET et José MONTERO

Coprésidents régionaux de Charleroi et de Thuin 

Xavier DESGAIN et Luc PARMENTIER

Conseillers communaux de Charleroi

“Vieillir bien et autrement demain” – Table-ronde

“Vieillir bien et autrement demain” – Table-ronde

Table-ronde “Vieillissement”, moment de rencontre entre le secteur et Ecolo

En juin 2016, Belfius a sorti une étude sur le vieillissement et ses impacts politiques probables1. Dans un contexte où le nombre d’habitants continue à croître d’environ 16 % dans des projections jusqu’à 2060, on constate que c’est surtout l’allongement de la durée de vie qui augmente le nombre d’habitants. En 2016, la population de plus de 65 ans représentait 17 % de la population totale du pays. En 2060, elle devrait atteindre près de 25 %.

Cette évolution démographique connaît une disparité entre les régions du pays puisque la Flandre « vieillit » plus rapidement que la Wallonie et Bruxelles. Mais la disparité est réelle également au niveau local, entre les communes et est due à une migration à l’interne du pays qui s’effectue en fonction du cycle de la vie des personnes. Par exemple, les villes universitaires vont présenter une population plus jeune.

Les conséquences que pointe Belfius commencent avec le financement des pensions et passent par le financement du système de santé et de sécurité sociale ainsi que par celui d’infrastructures publiques adaptées. Le nombre de personnes dépendantes augmentera et tous les secteurs devront s’adapter : logement, social, médical, médico-social, pension, mobilité…

Nous avions tenu une première table-ronde sur le vieillissement de la population en 2014. A l’époque, la discussion avait révélé différents problèmes et enjeux. Les invités avaient évoqué l’hébergement des seniors, la santé et les soins nécessaires ainsi que les activités de loisirs ou citoyennes des aînés. Et les principaux enjeux qui ressortaient de la discussion sont :

  • Le maintien à domicile et l’accès au logement, l’adaptation du logement

  • L’individualisation des droits

  • Le manque de médecins gérontologues ou gériatres

  • Le soutien aux aidants proches

  • L’aménagement des abords des Maisons de repos, de repos et de soins etc.

  • L’accessibilité financière des patients aux soins qui passe par une augmentation des petites pensions, l’accord automatique du statut omnio pour des revenus inférieurs à 1330€, l’organisation de l’offre de soins par territoire de santé

  • L’information aux patients et à leurs proches notamment sur les maladies neurologiques

  • La prévention du suicide (en incluant tous les acteurs du secteur)

  • Une attention à la mobilité et aux loisirs des seniors

Ainsi, la régionale Ecolo de Charleroi a invité à nouveau des acteurs liés à cette thématique pour qu’ils viennent parler de leurs réalités de terrain, de leurs pratiques, des difficultés qu’ils rencontrent, des résultats qu’ils obtiennent, des modes de financements, des politiques mises en place, de leur évolution depuis 2014 et de celles qu’on devrait initier, le tout sous un angle carolo. Ce sera l’occasion de refaire le point sur cette question fondamentale et de découvrir de nouvelles réflexions et idées à développer.

Voici les profils des acteurs invités pour parvenir à un panel représentatif qui reflète la diversité et la réalité du terrain :

  • des directeurs de maisons de repos ou de centres de jour,

  • des agents des CPAS ou des plans de cohésion sociale (PCS)

  • des soignants et des aides à domicile

  • des acteurs du monde de la santé carolo

  • des animateurs de lieux de loisirs pour les aînés

  • des représentants des mutualités et des syndicats

  • des associations d’aide aux personnes âgées

Le déroulement de la table-ronde est pensé pour permettre au plus grand nombre de s’exprimer tout en lançant les discussions sur une base commune.

Ainsi, nous commençons la matinée par de courtes présentations d’acteurs représentatifs du terrain qui, en une dizaine de minutes maximum chacun, nous brossent un panorama du vieillissement de la population en passant par un état des lieux, les difficultés et les besoins les plus importants qu’ils rencontrent ainsi que les perspectives et les solutions qu’ils envisagent.

Nos invités sont :

  • Geneviève Houioux, spécialiste de la question pour l’Observatoire de la Santé du Hainaut (OSH), viendra nous présenter des chiffres concrets mais aussi des actions que met en place l’Observatoire face à ces enjeux, notamment en termes de participation citoyenne.

  • Jean-Michel Lheureux, expert de l’AVIQ, nous proposera les réflexions et les pistes de solutions qui sont envisagées au sein de l’administration de la Région Wallonne ainsi que les grandes lignes des actions déjà menées aujourd’hui.

Ensuite, la table-ronde s’ouvre au reste des participants qui peuvent tous apporter leur point de vue soit sur ce qui a été présenté soit sur leur vécu personnel. L’animatrice de la réunion, Isabelle Meerhaeghe, coprésidente régionale, poussera dans un second temps de la discussion à passer à des solutions, concrètes et réalisables, que les acteurs présents pourraient imaginer.

Après la matinée de travail, Ecolo, en fonction des échanges, produira un compte-rendu exhaustif de la matinée ainsi qu’un résumé. Ces derniers seront partagés avec les participants mais également avec tous ceux qui en auraient fait la demande. En effet, nombreux sont ceux qui ont reçu notre invitation et qui ne savent pas venir sur place, mais ils se sont montrés intéressés à avoir le suivi de cette table-ronde.

Sur cette base, à l’écoute des professionnels du secteur, le parti Ecolo veillera soit à développer des interventions ou des propositions au sein des parlements concernés et/ou des conseils communaux, soit à intégrer certaines dimensions dans son programme politique en fonction de ce qui semblera le plus pertinent et le plus utile pour permettre aux solutions suggérées par les participants de se mettre en place.

L’idée est bel et bien qu’Ecolo se mette à l’écoute d’un secteur et produise un travail politique qui aille dans la bonne direction pour les professionnels du secteur.

Le vieillissement va influer fortement à l’avenir sur notre société et sur le fonctionnement de nos communes. Il faudra prendre cette dimension en compte et avancer des solutions qui permettent à chacun de garder sa dignité et de vivre bien demain. Il s’agira d’un enjeu politique majeur pour les prochaines décennies et c’est maintenant que nous devons trouver les solutions pour construire demain.

Christophe CORNU,

Aubry MAIRIAUX,

Isabelle MEERHAEGHE

Coprésidents régionaux

Retour Presse : Les personnes âgées, un enjeu pour Ecolo – DH

1https://www.belfius.be/common/FR/multimedia/MMDownloadableFile/PublicSocial/Expertise/ThemaAnalyses/MMDF%20Impact%20du%20vieillissement%20de%20la%20population%20pour%20les%20acteurs%20locaux.pdf

Saint Valentrain : Un faux journal et un chocolat pour les navetteurs

Saint Valentrain : Un faux journal et un chocolat pour les navetteurs

À l’occasion de la 17ème édition de son action Saint-Valentrain, Ecolo réaffirme l’intérêt porté aux usagers du rail ainsi que de tous les transports en commun et sa volonté de prouver que des alternatives sont possibles.

L’année écoulée a été particulièrement éprouvante pour les usagers des transports en commun. Ils font les frais au quotidien du mépris du Gouvernement Fédéral pour la SNCB, ses travailleurs et ses voyageurs. De quoi perdre confiance et l’envie même de se déplacer avec notre principal partenaire de mobilité.

Entre les fermetures de guichets et de salles d’attente, le manque de ponctualité et le retard des travaux du RER en Wallonie, la SNCB est clairement l’otage du manque de vision et de cohérence de ses Ministres de tutelle et des politiques d’austérité du Gouvernement fédéral ces dernières années.

Ce mardi 14 février pour remercier les navetteurs qui voyagent en transports en commun, nous serons donc présents dans les gares et points d’arrêt de :

  • Charleroi-Sud de 6h à 9h avec Xavier Desgain et Luc Parmentier , conseillers communaux ainsi qu’Isabelle Meerhaeghe, coprésidente régionale

  • Châtelet/Châtelineau de 6h à 7h30 avec Luc Bogaert, conseiller communal

  • Courcelles-Motte de 6h à 8h avec Christophe Clersy, Président de CPAS et Christophe Cornu, coprésident régional

  • Gouy de 6h à 8h avec Tim Kairet, Echevin

  • Fleurus à partir de 6h45 avec Laurence Hennuy et Ruddy Chapelle, conseillers communaux

  • Manage de 7h à 9h avec Yves Castin, conseiller communal

  • Familleureux de 6h30 à 7h avec Michel Scheys et Philippe De Troy, coprésidents locaux

  • Godarville et Piéton de 7h à 9h avec Robert Wathelet, conseiller communal

  • Forchies-la-Marche et à l’arrêt de Métro Fontaine de 6h55 à 8h avec Aubry Mairiaux et Christine Bruyère, conseillers communaux

  • Marchienne-au-Pont de 6h45 à 8h avec Pierre Lemaitre et David Petit, coprésidents locaux

  • Landelies de 7h15 à 8h avec Agnès Delire, conseillère communale

  • Lobbes de 6h30 à 8h avec Guillaume Grawez, conseiller communal

  • Thuin de 6h30 à 8h avec Christian Morciaux, conseiller communal

Nous échangerons également avec les navetteurs sur les difficultés particulières qu’ils peuvent rencontrer dans leurs trajets sur le territoire de la région carolo.

Ainsi, par exemple, à Fleurus, les militants feront le point sur la fermeture de la gare et sur les démarches entreprises pour permettre aux voyageurs de la retrouver accessible.

A Charleroi, des écologistes habitant le long de la ligne Couvin-Charleroi viendont rejoindre les militants carolos pour marquer leur volonté de lutter contre le « one man car » décidé par le fédéral, et ceci en soutien aux accompagnateurs de train qui ont lancé une pétition.

A Fontaine-l’évêque, Ecolo vous montrera les différences de prix, anormales entre les tickets de train et de bus pour se rendre à Charleroi, un même trajet mais des prix bien différents.

Au plaisir de vous rencontrer à l’un de ces nombreux points de rendez-vous pour un journal et un chocolat offert pour vous remercier d’utiliser les transports en commun !

Christophe Cornu,

Aubry Mairiaux,

Isabelle Meerhaeghe,

Coprésidents régionaux